A la une

Un groupe de sociétés scientifiques, d’Académies, d’associations d’entreprises et de sociétés d’enseignants a souhaité initier un mouvement collectif parmi les Sciences du vivant, de la santé, de la Terre et de l’environnement, pour défendre les apports de ces disciplines dans les crises auxquelles se trouve confrontée la société française.

Notre fédération d’associations, appelée BioGée en hommage à Michel Serres qui a créé ce mot, est née du recul de nos disciplines dans la réforme du Lycée et les priorités de l’enseignement primaire. Plus largement, BioGée veut promouvoir un message vers la société, sur les sujets de santé, d’environnement, de durabilité et d’éducation citoyenne. Loin d’être seulement disciplinaire, BioGée souhaite penser et promouvoir les interdisciplinarités qui serviront les citoyens et seront nécessaires devant les questions sociétales complexes en émergence.